Préparer la chambre de bébé selon la pédagogie Montessori

Il arrive un moment de la grossesse où préparer la chambre de bébé est un besoin vital pour la maman. Elle prépare le nid.

Avec Monsieur Papa, nous avions prévu de déménager juste après la naissance de notre princesse, c’était donc très frustrant pour moi de ne pas pouvoir me projeter dans la futur chambre de mon bébé. Je l’ai donc dessiné en attendant qu’elle arrive, et j’ai installé le lit co-dodo, table à langer et petite guirlande dans notre chambre pour me permettre de patienter.

Il y a eu du bon dans cette attente car à l’époque, même si je n’avais pas envie de mettre un lit à barreau pour mon bébé, je ne connaissais pas d’alternative. Jusqu’à ce que je découvre les lits dit « Montessori ». C’est donc par le biais du lit que je suis tombée dans la pédagogie Montessori. J’ai finalement complètement revu la chambre que je prévoyais pour ma princesse en suivant les principes de la pédagogie Montessori.

Très grossièrement, pour ceux ou celles qui ne connaîtraient pas, la vision de Maria Montessori est d’offrir à l’enfant un environnement sécurisé et adapté à ses besoins, qu’il peut utiliser lui-même afin de développer son autonomie et sa confiance en lui.

Cette pédagogie conseil de distinguer 4 espaces. Un espace pour dormir, un espace pour manger,un espace pour le change et un espace jeu. Il est important de garder en tête que cette chambre est avant tout pour bébé et non pour ses parents. L’enfant doit pouvoir se déplacer d’un espace à l’autre librement. Il doit pouvoir être en capacité de prendre ses livres et jouets et plus tard ses vêtements pour s’habiller.

1 – L’espace sommeil

Le lit est un simple matelas posé au sol dans un coin de la chambre. L’idée est que l’enfant puisse entrer et sortir de son lit autonomie et ait une vision d’ensemble de sa chambre. Il est surtout important qu’il ait une vue de la porte d’entrée afin de pouvoir gérer les allées et venues de sa chambre.

Si vous souhaitez adopter ce lit, vous pouvez mettre un tapis sur le côté de la descente afin d’amortir le levé de votre enfant.

Avec Monsieur Papa nous avons fait le choix d’opter pour un entre deux. En effet nous avions constaté que notre princesse dormait mieux collée contre un rebord. Aussi nous avons opté pour un lit semi fermé. Elle peut donc en sortir seule et disposer d’une vision globale de sa chambre lorsqu’elle s’assoit tous en conservant des recoins pour se blottir la nuit.

2 – L’espace change

Il suffit d’une table à langer et d’un espace pour ranger couches et lingettes. Si vous choisissez une commode pensez que votre enfant ouvrira les tiroirs à sa hauteur.

Nous avons opté pour un meuble en kit. Nous avons donc mis la table à la hauteur qui nous convenez (1m20). Le bas est composé de bac à jouer dans lequel notre princesse peut se servir.

3 – L’espace repas

Un bon fauteuil ou rocking chair pour allaiter bébé au calme et confortablement.

4 – L’espace jeu

Un simple tapis est suffisant. Il doit être suffisamment épais pour être confortable et amortir les futures cascades de votre bébé et à la fois assez dur pour lui permettre de trouver son équilibre et plus tard de se mettre à 4 pattes puis debout.

Disposez quelques jeux, pas trop pour ne pas le sur solliciter. Soit sur le tapis ou sur un petit meuble bas pour que votre bébé ait envie d’aller les chercher. Ce meuble peut permettre en plus de délimiter les espaces.

Disposer un miroir à côté du tapis est un excellent outil d’éveil. C’est des heures de rigolade pour bébé, et de béatitude pour ses parents !

Enfin, au-delà de ces 4 espaces, une chambre bébé, doit être calme est apaisante. Pour cela elle ne doit pas être trop chargée, et les couleurs claires sont à privilégier.

J’espère que mon articles vous aura été utile et donner des idées pour la chambre de votre bébé ! N’hésitez pas à commenter ou laisser des photos des chambres de vos petits bouts !

Continue Reading

Guerre biberon VS sein

Je suis pro allaitement, cela ne veut pas dire anti-biberon. Je suis simplement pour le choix de la femme, et de faite, que toutes les femmes qui souhaitent allaiter puissent le faire avec toute l’aide et la bienveillance possible.

La façon dont on nourrit son enfant est sans doute la première pression de la société à laquelle est confrontée une jeune maman. Il semblerait que la mère parfaite soit celle qui donne le sein à son enfant les trois premiers mois de vie puis le biberon.

Mais voilà, une maman qui n’a pas envie d’allaiter, n’en a pas envie dès le premier jour de vie et une maman qui souhaite allaiter, et qui est informée, sait que le sevrage naturel d’un enfant se situe entre 2 et 5 ans. Entre ces deux mamans il y a celle qui a envie de tester, celle qui ne souhaite pas tirer son lait au travail, celle qui veut faire du mixte…. Bref il y a autant de façon de nourrir son enfant qu’il y a de parent et c’est ça qui est géniale, nous avons le choix. Le choix de faire ce qui nous semble le plus juste et de pouvoir apporter au repas de notre enfant, en plus d’un simple lait, une moment d’amour et de sérénité.

Aujourd’hui j’ai passé une partie de l’après-midi avec une amie. A l’heure du goûter, elle a donné un biberon à son fils de 2 mois. Moi, en plus d’un compote et d’un gâteau,  j’ai donné le sein à ma fille de 12 mois. Nous ainsi eu deux bébés heureux et repus, et deux maman comblées.

#Mamanlibre

Continue Reading

#SMAM

Il y a un peu plus d’un an ma princesse venait au monde. Petite coquine, déjà dotée d’un bon caractère, ma princesse avait décidé qu’elle viendrait au monde les fesses la première. La mort dans l’âme, j’ai accepté une césarienne programmée pour ma sécurité et celle de mon bébé. Un choix sans regret, car j’ai été accompagnée par un équipe de maternité au top, désireuse de me faire vivre à moi et mon bébé un accouchement le plus « naturel » possible et de permettre le début de notre aventure lactée.

5 octobre 2017, 15h08, après quelques poussées, tu es venue au monde. Une petite puce très éveillée, manifestement prête à sortir et affamée. A peine séchée par la sage-femme, tu nous as regardé ton papa et moi, et, lorsque l’auxiliaire de puéricultrice t’a posé sur moi tu as littéralement sauté sur mon sein. Alors que la veille je pleurais toutes les larmes de mon corps sur le fait que ma grossesse prenait fin, à cet instant, une autre expérience unique démarrée, ton allaitement.
J’ai la chance d’être très accompagnée et soutenue dans cette aventure. En premier par mon mari qui est toujours présent à mes côtés, l’équipe de maternité, mes sages-femmes, mes amies, toutes les chouettes mamans rencontrées sur le groupe « les mamans d’octobre 2017 », ma conseillère en lactation, qui est un soutien indispensable et enfin les bénévoles de la Leche League, la voie lactée et l’ATUA. Oui ça fait beaucoup beaucoup de monde, mais aucun n’a été et n’est de trop !

Aujourd’hui, alors que je m’étais fixé un objectif de 6 mois (ce que je trouvais ambitieux), c’est avec beaucoup de joie et de fierté que j’ai fêté mes 1 an d’allaitement et que je m’avance doucement vers un sevrage naturel. Oui ma fille dit quelques mots, a quelques dents, se tient debout et pourtant je l’allaite encore. Ce qui m’apparaissait étrange et presque dérangeant lorsque je n’étais pas renseignée me semble aujourd’hui parfaitement naturel maintenant que je le vis. Je repense avec sourire à ma réaction lorsque j’ai appris en cours de préparation à la naissance que le sevrage naturel d’un enfant se situé entre 2 et 5 ans. « Quoi, on peut allaiter un enfant qui a des dents, mais c’est super bizarre ?!?!!! ». Oui, on peut, et finalement non, ce n’est pas bizarre.
Si j’ai un conseil à donner à toute maman qui souhaite allaiter c’est entourez-vous et n’ayez pas peur de demander de l’aide.
Je souhaite à toutes les femmes qui en ont envie de vivre cette expérience unique.
Belle semaine mondiale de l’allaitement à tous.

Crédit photo : Utopikphoto

Continue Reading

Maman débutante

Maman débutante, je suis l’heureuse maman d’une princesse née en octobre 2017.

Ma grossesse m’a ouvert d’autres univers. Celui de la femme enceinte tous d’abord, puis de futur parent et enfin du nouveau parent….

Je suis curieuse de nature avec sans doute un petit côté intello … Le sujet étant vaste et fascinant, j’ai lu plein de chose, suivi des blogs, des émissions… J’ai eu la chance de faire partie d’un forum de super maman où nous vivions toutes la même chose et pourtant de tellement de manières différentes. Plus d’une centaine de mamans à travers la France, la Suisse et la Belgique, enceinte d’un petit bout qui était prévus en octobre 2017. Par leur biais, j’ai pu découvrir plein de façon de concevoir sa grossesse et l’éducation de son enfant. J’ai notamment découvert les couches lavables, la DME, la pédagogie Montessorie…

Beaucoup plus surprenant, j’ai pu découvrir à quel point nos bébés vivaient des choses similaires, les coliques, les réveils nocturnes…. Encore aujourd’hui, il y a des phases ou nous sommes plusieurs mamans à constater en même temps que nos enfants passent « un pic de croissance ».

Par ce blog, j’ai envie de partager avec vous, ce que j’ai appris, ce que je ou j’ai fait, ce que j’aurais aimé savoir ou faire… Je ne pratique pas tous, certaines fois par choix d’autre par manque de temps. Etre maman c’est faire des choix et des concessions, je me console dans le fait que ma fille se construit aussi grâce à mes imperfections.

Dans ce blog, je vais parler grossesse, allaitement, pédagogies mais également un peu écologie. Car lorsque l’on devient parent, élever son enfant dans un milieu sain et lui laisser une planète vivable devient forcément un sujet d’intérêt. Je posterai également quelque tuto pour le plaisir.

J’aimerais également amener plus de transparence sur la réalité de la parentalité, au travers de témoignages notamment. Si vous souhaitez participer, partager votre expérience ce serait un honneur pour moi de poster vos témoignages. Pour cela, je vous laisse m’écrire à contact@mamandebutant.com

J’espère que vous trouverez votre bonheur sur ces quelques pages et vous souhaite une bonne lecture.

Flora

Crédit photo : Utopikphoto

Continue Reading